Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 18:39

Il est vrai qu'après la publication des résultats il est un peu facile de dire que j'avais prévu la victoire du Président  Mahmoud Ahmadinejad...

Pourtant à chaque fois qu'il y a un candidat sortant détesté par la communauté internationale et les media (pour de bonnes raisons ce n'est pas le problème) il faut que les journalistes nous présentent Le candidat challenger qui suscite l'engouement et l'espoir... Et qui semble-t-il a de grandes chances de l'emporter.

Ainsi cette fin de semaine a été marquée par des reportages plus que flatteurs en faveur de Mir Hossein Moussavi (d'ailleurs présenté abusivement comme candidat "vert" compte tenu de la couleur de son mouvement). Derrière lui la jeunesse et les professions intellectuelles le soutiennent et forment des foules plus qu'impressionnantes dans les rues des grandes villes. Sans doute que ces masses d'espérance ont pu tromper le journaliste occidental.

La réalité est ailleurs. En plus d'une population pauvre croyant se protéger dans le nationalisme, un Iranien sur trois habite en mileu rural synonyme de milieu conservateur.
Le contexte électoral est donc peu favorable et à cela s'ajoute un pouvoir, ou plutôt un système qui ne veut pas perdre les élections et surtout la face... Je veux bien croire Moussavi quand il exprime ses doutes sur la régularité du scrutin...

Les prochains jours seront intéressants : on pourra examiner le comportement de la population et celui du régime... En espérant qu'il n'y aura pas de bavures.



Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 23:50
Dans l'émission C' dans l'air (France 5) de ce mercredi 10 juin Pierre Moscovici a eu droit à une belle interview sur la rénovation du P.S..
Il a alors expliqué que les socialistes devaient changer de vocabulaire et ne pas trop utiliser certaines références.

Mais il a un peu gaffé à mon humble avis en plaçant Lionel Jospin au Panthéon du P.S. comme s'il était décédé :

"Que nous ayons un Panthéon dans lequel on met Jaurès, dans lequel on met Blum, dans lequel on met Pierre Mendès-France même s'il n'était pas tout à fait socialiste, et François Mitterrand et Lionel Jospin et d'autres... Que nous ayons de grandes figures... Tout cela est juste mais en même temps ne parlons pas des problèmes d'aujourd'hui avec les mots d'hier."

Pour rappel le Panthéon est un lieu de mémoire collective où sont inhumés les grands hommes.

Sur le fond le problème identifié par Moscovici est réel d'autant que plus personne ne connaît Jaurès et Blum.
Le regretté Pierre Desproges avait déjà ironisé sur l'inculture de la jeunesse :
"Jaurès ? ... C'est une rue quoi !"
Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 23:37
A chaque scrutin perdu par le P.S. on entend ce terme de rénovation... Cela en devient ridicule. La rénovation du P.S. n'a jamais eu lieu et elle ne peut pas avoir lieu. Pourquoi ?
Parce que le P.S. se berce d'illusions dès lors qu'il se sent en position de force ou qu'il se sert de ce terme uniquement pour flinguer le leadership du parti.

Voici une petite chronologie pour bien comprendre :

- Echec de Jospin en 2002 : "RENOVATION".

- Victoire aux régionales de 2004 (sans aucune rénovation du logiciel) mais sur la base du rejet du gouvernement Raffarin.

- Puisque le P.S. a oublié de se rénover durant le quinquennat de Chirac il arrive divisé à la Présidentielle de 2007 alors même qu'il aurait pu surfer sur la crise du CPE.

- Echec de Ségolène Royal au second tour mais cette dernière arrive à faire croire que 47% des voix c'est un vrai succès. Soit. On entend quand même des socialistes comme Fabius dire que depuis 1995 toutes les élections présidentielles sont perdues ce qui implique une "RENOVATION" du P.S....

- Les législatives qui suivent sont meilleures que prévues pour le P.S. : on est dans l'euphorie de la défaite.

- Municipales de 2008 : immense succès socialiste... On entend personne parler de rénovation, bizarrement.

- Pour autant le problème d'égo qui divise le P.S. fait rejaillir le terme de "RENOVATION" sur le devant de la scène au congrès de Reims.

- 15 mois après le succès des municipales c'est la déroute aux européennes : "RENOVATION"... Soit cela veut dire qu'ils veulent la tête de Martine Aubry ou soit ils n'ont pas travaillé à la rénovation du P.S. en se disant que l'anti-sarkozisme ça pouvait rapporter gros vu le succès des municipales 2008...

Il n'y a qu'un conseil à leur donner : il ne faut pas rénover le disque mais le changer.
Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 23:50
La déroute du Modem et du PS n'est en rien une surprise. L'anti-sarkozisme primaire avait pu donner certains motifs de satisfaction lors des dernières élections municipales.
Mais force est de constater que cette position n'est en rien structurante. Les citoyens veulent entendre des solutions et non des oppositions de principe.
De plus l'anti-sarkozisme c'est aussi mettre le Président de la République au centre du débat politique. On ne peut pas critiquer son omni-présence et ensuite le prendre pour cible ce qui de facto le met au centre du débat.

Petite pique contre le Modem : mon dernier article avait prévu la place de quatrième pour ce mouvement politique suite aux dérapages de F. BAYROU.
J'attends avec impatience les preuves de trucage des sondages par François Bayrou comme il l'avait promis jeudi soir s'il arrivait quatrième.
Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 23:29
Le débat de jeudi soir sur France 2 a été pitoyable. Je me suis demandé si quelqu'un aurait le bon goût de quitter cette mascarade. Même pas.

D'une manière plus générale il faudra d'abord que les journalistes comprennent un jour qu'inviter 8 ou même 6 personnes sur la même estrade est particulièrement pénible pour le téléspectateur. Si l'émission Ripostes sur France 5 s'arrête faute d'audimat suffisant il ne faut pas s'étonner. En réalité on veut inviter tout le monde pour ne froisser personne. Ainsi chaque invité n'a qu'entre 5 et 10 minutes pour s'exprimer ce qui entraîne slogans, raccourcis, invectives, interruptions et frustrations... "Permettez-moi de revenir sur la question d'avant..." Le débat n'avance pas, il s'enlise.

De plus inviter comme jeudi soir sur le même plateau Besancenot, Cohn-Bendit, Le Pen fille, de Villiers et Mélenchon cela frise l'inconscience. Si on voulait flinguer l'émission il était difficile de faire mieux. Enfin si : inviter Le Pen père et l'Arlette nationale.

Mais si les invités sur lesquels les journalistes comptent habituellement pour donner une sérénité au débat pêtent un plomb, alors le débat est flingué sans jamais pouvoir se relever.
François BAYROU a flingué le débat. Et je pense qu'il s'est tiré une balle dans le pied. Il faudra parler du rôle des sondages si les Verts sont devant le Modem a-t-il dit. Mais en réalité il a tout fait pour que cela arrive car comment penser que tous les électeurs susceptibles de voter pour le Modem avant cette émission confirmeront leur choix dimanche ?

Le grand perdant ne sera pas François BAYROU mais le taux de participation. Trois semaines d'une campagne vide se terminant par un feu d'artifice de bêtises, de procès d'intention et de vieux cadavres dans le placard n'ont évidemment aucune chance de mobiliser les électeurs.
L'Europe ne peut pas passionner les Français si leurs représentants ne la respectent pas un minimum. Le débat européen méritait mieux que cela.



Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 23:09
Avides de mauvaises nouvelles les journalistes sont toujours gênés quand il s'agit d'en annoncer des bonnes. Ben oui quoi ! Dire des bonnes nouvelles c'est forcément suspect.

Hier les journalistes ont annoncé que les immatriculations de voitures du mois de mai avaient bondi de 11% en France. Mais ce bon chiffre devait être relativisé : en effet il y a eu beaucoup de problèmes avec les nouvelles plaques d'immatriculation durant le mois d'avril... Du coup par un effet de report "beaucoup" de voitures vendues en avril n'ont été immatriculées qu'au mois de mai et ont donc été comptabilisées... au mois de mai.

Bref il faut rester prudent avec cette bonne nouvelle.

Je suis tout à fait d'accord avec cette argumentation et cette conclusion. En revanche je ne comprends pas pourquoi on n'a pas invité les Français à la même prudence quand on leur a annoncé que les ventes de voitures avaient baissé de 7% au mois d'avril dernier...
On aurait pu leur dire par exemple qu'à cause de la mise en place des nouvelles plaques d'immatriculation la baisse de 7% enregistrée au mois d'avril devait être nuancée.

Non. On ne nuance que les bonnes nouvelles de peur sans doute de ne plus pouvoir annoncer la baisse de moral des Français.
Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 20:22

La disparition de l'A330 entre Rio et Paris est un drame humain épouvantable et il est très difficile de rester indifférent face à cet événement.
Mais si l'émotion est "normale" j'ai été particulièrement choqué par le traitement médiatique de cette tragédie. Puisque les médias n'avaient en réalité rien à dire faute d'informations et de certitudes ils se sont vautrés dans un voyeurisme insoutenable.

Au niveau des images :
- l'annonce faite dans l'aéroport, qui glace le sang et qui invite les familles à se diriger à un comptoir, ne fait que prouver que les journalistes étaient au courant de la disparition bien avant les familles... Qu'ont pu se dire les familles en voyant ces journalistes caméra à la main ? 
- des personnes effondrées dans un bus sombre ou avançant en pleurant dans une haie de journalistes vautours... Tout cela en boucle bien entendu pour que le téléspectateur soit certain que les familles ou autres amis aient bien compris la situation. Mais où est la pudeur ?

Au niveau des commentaires journalistiques :
- alors, qu'est-ce qu'on dit aux gens dans une cellule psychologique ?
- Bien entendu notre caméra n'a pas pu entrer dans la salle des familles...
- AIR FRANCE ne dit rien, la société ne communique qu'aux familles
- AIR FRANCE dit que l'avion a été foudroyé mais les pilotes professionnels n'y croient pas...
Je suis sans voix devant ces ignominies. Je constate aussi que l'enquête n'a pas commencé qu'il faut déjà instiller le doute.

Diffuser la détresse humaine parce qu'on n'a rien à dire et qu'il faut bien occuper la case horaire est tout simplement consternant. Le droit à l'information ne devrait pas être incompatible avec le devoir de dignité.

Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 23:26
La campagne officielle pour les élections Européennes vient de commencer et la seule chose que j'ai vraiment retenue c'est que les Français s'abstiendront en masse.
Une fois de plus finalement si on regarde les deux précédents scrutins européens où le taux de participation français était inférieur à la barre symbolique de 50%.
Est-ce que d'autres ont fait pire que nous ? Oui bien entendu : en 2004 par exemple seuls 20% des Polonais et 28% des Tchèques sont allés voter... Mais est-ce vraiment une consolation ?

En tout cas comme ce marasme civique est quasi certain  on n'a pas besoin d'attendre le soir du 7 juin pour essayer de réfléchir aux causes.
Certes le personnel politique n'est vraiment pas à son avantage dans cette campagne marquée par le vide et des photos de familles recomposées.
Les institutions de l'Union Européenne ont aussi leur part de responsabilité. Elles seraient trop loin voilà tout. J'en doute : quand il s'agit d'aller devant la Cour de Justice des Communautés Européennes le citoyen sait la trouver. Je dirais plutôt qu'elles sont trop rapides et que le citoyen n'a pas le temps de tout digérer. Sait-il qu'une directive européenne impose désormais l'impression d'une date de péremption sur les produits cosmétiques ?

Mais dans ce désastre les médias décrochent la palme. Inutile de parler de ce qui ne se fait pas d'habitude : quasiment aucun sujet ou aucune émission sur l'Europe.  Par exemple l'émission France Europe Express programmée à l'époque le dimanche soir (23 heures) sur France 3 n'existe plus depuis déjà un petit moment.
Plus près de nous l'approche de la campagne électorale a fait éclore les premiers sondages et tous les deux jours on a pu entendre que l'abstention serait record. Et là il y a un effet pervers... A force d'expliquer que les Français ne s'intéressent pas aux élections européennes et plus généralement aux questions européennes on comprend vite que les médias n'ont aucun intérêt à programmer des débats ou de mettre à la Une un sujet sur l'Europe... Quand auront lieu les débats sur les grandes chaînes nationales ? Ne cherchez pas : ce n'est pas assez vendeur, tout simplement.
Du coup la médiatisation autour de l'Europe n'est pas à la hauteur et ce manque ne permet certainement pas aux Français de s'impliquer dans le débat européen.
Les médias et les instituts de sondage sortiront donc gagnants de cette situation : le taux d'abstention sera élevé et ils pourront dire le 7 juin au soir qu'ils nous l'avaient bien dit.
Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 23:50

Elections européennes ? Où cela ? Quand cela ? Comme les media ont décidé que ces élections n'intéressaient pas les Français ils n'en parlent pas. On les comprend : cela leur permet d'avoir plus de temps pour parler des choses essentielles comme la défaite de l'OM face à l'OL... Rendez-vous compte : la tête du championnat de France s'en trouve boulversée et des marseillais n'en dorment plus. Cela mérite les gros titres.
(Remarquez que j'ai bien pris soin de ne pas indiquer le sport en cause ; râté : il ne s'agit pas d'équitation !).

Mais je comprends parfaitement les media si j'en juge du niveau du débat qu'on arrive parfois à percevoir dans la presse ou sur internet. La crise du lait ?
José BOVE nous dit que c'est à cause de l'Europe libérale.
François BAYROU nous dit que c'est à cause de Nicolas SARKOZY.
Les joutes sont tellement attendues qu'elles finissent par tomber à plat, par faire pschiiiiiiiiiitt, par devenir leur propre cariracture.

Une lassitude s'installe et pour relancer une machine qui n'a jamais démarré les "milieux  qui y croient encore" se précipitent dans leurs armoires pour dénicher une vieille idée poussiéreuse. Ce genre d'idées qui ne vient sur le tapis que tous les cinq ans, lorsque le débat européen a lieu (ou est censé avoir lieu).

Ainsi le SMIC européen revient en force surtout dans ce contexte économique difficile où l'on considère que l'Europe doit se lancer dans une vaste politique sociale.
Tout le monde comprend cette idée : tous les pays d'Europe devraient avoir un salaire minimum au même niveau si possible. Ainsi un smicard roumain gagnerait la même chose qu'un smicard irlandais. Les Européens y gagneraient sur tous les tableaux : relance de la demande, non concurrence des pays européens à bas salaires, équité sociale européenne... Bref un beau projet.

Sauf que cette idée n'a littéralement aucun sens. Il ne s'agit même pas d'un débat entre les méchants ultra-libéraux d'un côté et les gentils hyperkeynésiens (après tout moi aussi je peux faire des barbarismes) de l'autre.
Non. Il s'agit de réalités mathématiques. Si un Roumain produit trois fois moins de richesses qu'un Français en une heure de travail il est mathématiquement impossible que le Roumain ait la même rémunération que le Français, toutes choses égales par ailleurs. On ne peut pas faire les mêmes parts dans une mignardise que dans un quatre quarts.
En revanche puisqu'il faut réunir trois Roumains pour faire le travail d'un Français cela vaudrait le coup d'aligner la rémunération des Français sur celle des Roumains !! Mais là c'est de la provoc' et il y en aurait pour prendre cela au premier degré ! Pourtant si on veut réellement fixer une rémunération en-dessous de laquelle on ne peut pas aller il semble difficile de faire l'impasse sur la productivité du travail.

Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 14:20
Lors du débat organisé le 29 mars 2009 par l'émission RIPOSTES entre Vincent PEILLON et Jean-François COPE, le cadre socialiste a cru bon de dire qu'il était prêt à payer 3 000 euros d'impôts en plus cette année.
Voilà la copie d'un article trouvé dans Les Echos qui résume bien le débat :

« Si le gouvernement me disait : par solidarité, il faut payer 3.000 euros de plus cette année, je le ferai, car c'est du superflu et pas du nécessaire », a déclaré Vincent Peillon dans l'émission « Ripostes », diffusée hier sur France 5. Tête de liste PS aux européennes pour le Grand Sud-Est, il a révélé disposer avec son épouse d'un revenu annuel « d'un peu plus de 100.000 euros ». « Nous sommes dans les classes supérieures et je paie 12.000 euros d'impôts par an », a-t-il précisé. Il a alors mis au défi le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé avec lequel il débattait dans l'émission, de révéler le montant de ses revenus. Jean-François Copé a botté en touche, accusant son adversaire de « démagogie ».

Outre le constat de la démagogie, Jean-François COPE aurait pu donner des pistes à Vincent PEILLON pour qu'il puisse effectivement payer 3 000 euros d'impôts supplémentaires cette année. Puisque c'est superflu, il ne faut pas qu'il se gêne. Il n'a pas besoin de demander et d'attendre une loi pour cela.
En effet il existe trois manières très simples de payer plus d'impôts :

1/ Puisque les salaires sont pré-imprimés sur la déclaration des revenus n°2042 le couple PEILLON pourrait barrer la somme et déclarer davantage. En déclarant 8 333 euros de plus le couple PEILLON paierait les fameux  3 000 euros supplémentaires (dans le cas où il n'aurait pas opté pour les frais réels).

2/ Ou alors le couple PEILLON pourrait renoncer à déclarer des charges ou certaines sommes donnant droit à réductions ou à crédits d'impôts... Les salaires versés à la femme de ménage ou encore la nouvelle chaudière respectant les normes ou des fenêtres isolantes installées en 2008... Niet sur la déclaration !

3/ Bien entendu un mix des deux premières solutions est tout à fait possible.

En définitive puisque notre système d'assiette de l'impôt sur le revenu est déclaratif, si le couple PEILLON déclare plus de revenus ou "oublie" de déclarer ce qui pourrait diminuer son impôt, l'Etat pourrait bien engranger 3 000 euros de plus cette année !
A moins que les fameux 3 000 euros ne soient que fumeux...

En tout cas si vous avez d'autres idées pour aider le couple PEILLON à payer plus d'impôts cette année, à vos claviers !!
Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'avocat du diable
  • : Si j'en crois ce que j'entends ou lis ici et là j'ai l'impression d'être à contre-courant des polémiques ou des canardages médiatiques. Je vais donc me faire l'avocat du diable quand le besoin s'en fera sentir.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens