Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 21:48

Mais quelle mouche a piqué toutes ces personnalités de droite et de gauche pour vouloir rendre public leur patrimoine ? Touchées au coeur par l'affaire CAHUZAC, elles se sont vautrées inutilement et dangereusement dans le piège de la transparence.

 

Inutile ? Je le pense. D'abord parce que les déclarations des uns et des autres sont incomplètes puisqu'il manque à chaque fois la moitié ! Pour rappel le patrimoine c'est l'actif et le passif, les avoirs et les dettes. Ainsi savoir qu'un tel a un appartement de 150 000 € n'a strictement aucun intérêt si on ne sait pas s'il a été financé par un emprunt, la vente d'autres actifs ou par de l'argent venu d'ailleurs... Où est la dette fiscale (le montant de l'I.R., de l'I.S.F., des taxes locales) dans ce qui est présenté ? Et puis il faut faire attention aux effets d'optique : des actifs pour 2 millions d'euros financés par l'emprunt font plus impressionnants que des actifs pour 500 000 euros financés illégalement...

D'autre part le patrimoine d'une personnalité politique dépend aussi du conjoint qui bien souvent n'en fait pas. Le fameux château de Jacques CHIRAC provient en réalité de la famille de Bernadette. De fait, une liste longue comme le bras de résidences secondaires ne veut pas dire qu'un élu s'est enrichi grâce à ses activités politiques.

Enfin le patrimoine est une photographie à un instant t et il peut se modifier entre sa publication et son exploitation, ce qui pourrait arriver par exemple avec une chute brutale de la bourse. De plus, entre deux photos, de l'argent sale peut transiter et quitter le patrimoine si la personne malhonnête veut le cacher.

Ainsi je ne vois pas bien l'intérêt de diffuser le patrimoine des élus à la terre entière d'autant, et c'est plus grave, que cela est pour moi dangereux pour notre démocratie.

 

Dangereux ? Je le crois. Tout d'abord ces déclarations commencent à desservir ceux qui viennent de les donner puisque les médias ont relevé des erreurs ou des oublis. En effet une maison acquise 100 000 euros dans les années 90 doit valoir un peu plus aujourd'hui. C'est une bonne leçon : on ne gagne jamais à vouloir prouver que l'on est plus vertueux que le voisin. Demandez à François HOLLANDE et aux socialistes, ces donneurs de leçons intarissables durant le quinquennat de Nicolas SARKOZY ! La politique et la démocratie ne sont pas des concours de vertu.

Ensuite, comme on l'a vu plus haut, il faut savoir décrypter les chiffres. Ce que l'on peut reprocher à ce grand déballage c'est qu'aucune grille de lecture n'est donnée aux citoyens de telle sorte que toutes les interprétations sont possibles. Dès lors je ne vois pas en quoi on fait disparaître le "tous pourris" avec cette action, qui donne encore plus d'armes à ceux qui veulent manipuler l'opinion.

Enfin je trouve que cela induit un biais dans le choix de nos représentants. Après le côté people, il y aura le portefeuille. Lui ? Il est trop riche, il n'a pas besoin d'aller siéger au Conseil Général ! Elle ? C'est tout ce qu'elle a ? Elle veut entrer à l'Assemblée alors qu'elle n'a jamais rien fait de sa vie ?

Vous l'aurez compris, je ne suis pas certain que notre République sorte grandie et fortifiée face à la malhonnêteté par l'application d'une idée aussi populiste.

 

Et si on arrêtait le sketch ? Il faut bien comprendre que ce n'est pas plus de voyeurisme exigé par une loi faite dans l'urgence qui va transformer une personne malhonnête en personne honnête. Et si on décidait que tous les ministres, les parlementaires, les maires des communes de plus de 20 000 habitants, les conseillers généraux et régionaux étaient contrôlés tous les trois ans sur leurs revenus et leur patrimoine par l'Administration fiscale ? Si on décidait que les agents devraient quitter ce service de contrôle après 3 ans d'exercice ? Si on donnait plus de moyens humain et juridique pour traquer la fraude fiscale et l'enrichissement sans causes ? Et si on tenait compte de la courbe de Laffer, démontrant que trop d'impôt tue l'impôt ?

 

Il s'agit donc d'une réflexion globale à mener et pour moi, agiter son patrimoine devant les caméras est totalement puéril, pour ne pas dire niais.

Partager cet article

Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'avocat du diable
  • : Si j'en crois ce que j'entends ou lis ici et là j'ai l'impression d'être à contre-courant des polémiques ou des canardages médiatiques. Je vais donc me faire l'avocat du diable quand le besoin s'en fera sentir.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens