Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 14:42

Le Monde a réussi a me faire sourire avec son article du 30 mars sur le HOLLANDE Bashing. Il y aurait une radicalisation en France contre notre Président et elle viendrait nécessairement des proches de Nicolas SARKOZY et de l'extrême-droite, sans oublier les réseaux catholiques (sic).

Le Monde n'hésite pas à répertorier tous les quolibets grossiers (sic) qui habillent François HOLLANDE sur internet. HOLLANDOUILLE 1er, Président de Normalie, est en concurrence avec les aventures de FLAMBY ou NORMAL 1er. Certes, il y a sans doute mieux pour parler de notre cher Président mais je ne me souviens pas avoir vu un article du Monde sur le SARKOZY Bashing. Le NABOLEON le disputait au SARKOPHAGE sans que cela gêne. Pourtant nous n'étions pas encore en Normalie...

 

A ce phénomène de HOLLANDE Bashing, les quelques défenseurs (qui restent) de François HOLLANDE trouvent le moyen d'attaquer la droite au motif qu'elle ferait un procès en légitimité de notre cher Président. Oui, la droite n'aurait pas accepté le résultat de mai dernier et tente par tous moyens de démontrer l'incompétence du pouvoir exécutif.

Cette réflexion est profondément pathétique et fait ressortir les pertes de mémoire de certains. Tout le monde semble aujourd'hui avoir oublié le processus des primaires à gauche où déjà François HOLLANDE avait pu goûter au HOLLANDE Bashing : Vous imaginez François HOLLANDE Président de la République ? On rêve... Jolie phrase de Laurent FABIUS. Martine AUBRY avait, quant à elle, averti d'avance sur l'échec programmé du contrat de génération "qui coûte cher et qui ne produit aucun résultat". Or en matière d'échec elle s'y connaît tellement bien qu'on ne pouvait pas ne pas lui faire confiance sur ce point. Il faut dire qu'un enfant de 10 ans peut comprendre cette évidence : avant, les entreprises recrutaient de manière à ce que la personne partante puisse transmettre son savoir faire à celui qui arrive lors d'une période dite de tuilage. Grâce à François HOLLANDE, cette période est aujourd'hui financée par l'Etat. On se plaint parfois des effets d'aubaine de certaines mesures mais celle-ci est une aubaine à elle seule sans effets sur l'emploi.

 

Vous avez dit incompétence ? Inconséquence ? La campagne électorale avait été une nouvelle occasion de démontrer les incohérences et les manquements du programme du candidat HOLLANDE. Ce blog, dans ses articles, avait démonté toutes les mesures phares du programme socialiste qui, non seulement n'avaient aucune chance de faire revenir la croissance mais en plus pouvaient la freiner encore davantage.

Bref, pour ma part, j'accepte tout à fait le résultat de la dernière élection présidentielle. Je tiens cependant à faire remarquer que cela fait 18 mois que l'on sait que François HOLLANDE n'est pas apte à nous sortir de la panade, sauf à changer radicalement son programme.

 

Et puis dans l'incompétence de ce pouvoir socialiste, on trouve sa quintessence. On avait pu espérer que la taxe de 75% sur les revenus supérieurs à 1 000 000 € serait morte et enterrée suite à l'intervention du Conseil Constitutionnel. Non, elle demeure et elle sera payée désormais par les entreprises qui versent ces revenus. C'est économiquement, fiscalement et socialement une véritable bêtise. Economiquement d'abord, il est facile d'imaginer que les directions seront délocalisées pour échapper à cette taxe confiscatoire. On se demande bien comment le gouvernement entend restaurer la compétitivité et la confiance avec ce type de mesures. Fiscalement ensuite, cette taxe sera une charge supplémentaire pour les sociétés qui auront choisi de rester. L'impôt sur les sociétés (I.S.) s'appliquant (après retraitement) sur la différence entre les produits et les charges, il est mathématique que la base taxable à l'I.S. sera réduite. Je rappelle que les socialistes, alors dans l'opposition, racontaient que le rendement de l'I.S. des entreprises du CAC 40 était minime et qu'il fallait le remonter. Ont-ils compris ce qu'ils faisaient ? Socialement enfin, pour financer cette taxe, les sociétés concernées feront peut-être dans la modération salariale ou seront peut-être contraintes de licencier. A moins que les prix dans les magasins n'augmentent... Il fallait une mesure pour que le peuple vote à gauche mais c'est le peuple qui va payer l'addition à la sortie.Totalement invraisemblable !

 

Oui cette dernière mesure est la quintessence de l'incompétence des socialistes, la dernière pierre d'un édifice qui, je l'espère, s'effondrera en 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Gratien 02/04/2013 19:19

Le rêve fait vendre... des bulletins de vote !!! Mais gare au mécontentement des "clients" qui auront acheté quand les supercheries apparaîtront au grand jour !!!

l'avocat du diable 02/04/2013 21:13



En ce jour de cauchemar pour l'exécutif, votre message tombe à pic !



meyer 01/04/2013 21:28

Coucou l'avocat
J'imagine que tu dois "pleurer" sur les choix qui compliquent (voire déstabilisent) l'existence des entreprises dans notre beau pays...
Amitiés

l'avocat du diable 01/04/2013 21:33



Effectivement. Il ne faut pas oublier que derrière les mots et les gros mots, il y a des familles et des activités en souffrance.


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de l'avocat du diable
  • : Si j'en crois ce que j'entends ou lis ici et là j'ai l'impression d'être à contre-courant des polémiques ou des canardages médiatiques. Je vais donc me faire l'avocat du diable quand le besoin s'en fera sentir.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens