Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 22:03

Le Président de la République, sans doute bien informé, a décidé d'aller à Grenoble hier soir pour déclarer que les crimes barbares de vendredi dernier ne seraient pas impunis et qu'il allait assurer la sécurité des habitants.

 

Cette farce médiatique a franchement de quoi donner la nausée. Car bien entendu il est clair que la décision d'interpeler les personnes mises en cause le lendemain à 6 heures avait déjà été prise par les forces de l'ordre. F. HOLLANDE a donc saisi l'occasion pour apparaître comme celui qui agit et qui a des résultats suite à ses incantations.

 

Même Christophe BARBIER a vu l'opportunisme hollandesque dans son édito de ce matin sur Itv. Effectivement, nous dit-il, comme le Président ne parvient pas à rassurer sur les sujets socio-économiques, il est contraint de se servir de Manuel VALLS pour montrer qu'il arrive à quelque chose.

 

Sauf que nous ne sommes plus sur un quai de gare où les journalistes sont invités à montrer un Président Normal prendre le train. Cet événement n'avait effectivement aucune espèce d'importance et il était dans le ton infantile de ce début de présidence. Ici il y a manifestement l'exploitation politicienne d'un drame et la captation des résultats des hommes de terrain ce qui est pour moi un pur scandale.

Le message est donc que François HOLLANDE a de gros muscles et qu'il va nous protéger. Manuel VALLS a quant à lui tous les honneurs car, paraît-il, il permet à la gauche d'être crédible sur les questions de sécurité. A la bonne heure ! Il était temps. Je rappelle simplement que le P.S. gère Grenoble depuis 1995 et qu'Echirolles est communiste depuis 1945.

Partager cet article

Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Emmanuel Renahy 03/10/2012 07:17

Bien vu

l'avocat du diable 03/10/2012 22:01



merci à vous.



Présentation

  • : Le blog de l'avocat du diable
  • : Si j'en crois ce que j'entends ou lis ici et là j'ai l'impression d'être à contre-courant des polémiques ou des canardages médiatiques. Je vais donc me faire l'avocat du diable quand le besoin s'en fera sentir.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens