Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 22:51

Oui, le blog a 8 ans... Il y a eu des moments fastes, de belles années où j'avais l'envie et le temps de commenter la politique française. Et puis avec l'arrivée du Président Normal, vous l'avez constaté : j'ai pris un peu de recul. Que voulez-vous que je défende en ma qualité d'avocat du diable ? Certaines causes sont irrémédiablement perdues, même avec la meilleure volonté du monde.

Si le quinquennat de Nicolas SARKOZY a été gâché par Nicolas SARKOZY, le quinquennat de François HOLLANDE a tourné au fiasco, ce qui ne constitue pas une surprise. Non seulement le Parti Socialiste n'a pas travaillé pendant les 10 années d'opposition sur sa raison d'être, mais les propositions idéologiques du Président Normal ne pouvaient qu'aboutir à l'échec, comme c'était prévu. Nous avons donc eu un pouvoir divisé, déconnecté et priant avec constance pour le retour de la croissance économique, croissance tuée dans l'œuf dès la loi de finances rectificative de l'été 2012. On notera que la primaire du PS a investi Benoît HAMON qui propose un modèle proche de la décroissance. Après avoir tout fait pour que la croissance n'arrive pas, on finit par croire que plus personne ne travaillera, comme nous le montrent tous les jours les Anglais ou les Allemands.

Mais nous voilà avec une campagne électorale, pour une élection présidentielle tout de même, qui fait vraiment froid dans le dos. Je suis consterné. Quel drôle d'avocat du diable je fais ! Tout d'abord les candidats ont tardé à attaquer Marine LE PEN et son programme ubuesque puisqu'ils ont tous intérêt à la retrouver au second tour. Cette stratégie conduit à installer des idées fausses et dangereuses pour notre pays. La sortie de l'Euro ? Les ouvriers du secteur textile français licenciés par centaines de milliers en 1992 après la dévaluation compétitive de la Lire savent que la mort de l'Euro affaiblira définitivement les économies européennes lancées dans une course à la dévaluation, l'Allemagne mise à part. Ainsi, il y aura en Europe un ou deux pays prospères, regardés avec des yeux ébahis par tous les autres, certainement empêtrés dans le même temps dans des problèmes insolubles pour financer la politique du revenu universel.

Et puis il y a les primaires. Un désastre. Cette méthode politique consiste à mobiliser les plus convaincus et politisés de son camp sans penser que le candidat retenu devra rassembler pour l'emporter. C'est ainsi qu'imputer les piètres intentions de vote de F. FILLON aux affaires, c'est oublier un peu vite qu'entre décembre et mi-janvier le candidat est passé de 29 à 23% dans les sondages quand la droite chiraquienne et balladurienne rassemblait 39% des suffrages en 1995 (SARKOZY + BAYROU = 50% en 2007). F. FILLON n'était tout simplement pas le bon candidat de la droite pour rassembler le plus grand nombre d'électeurs compte tenu de son programme et il est étrange que 3 millions de Français n'aient pas senti ces choses lors du duel avec Alain JUPPE. Je ne parle pas du cas HAMON, qui est encore plus caricatural.

Mais finalement, après 8 ans, qu'est ce qui choque le plus ? L'indigence des programmes. Le niveau de la classe politique semble glisser d'année en année. Ce n'est pas étonnant puisque personne ne propose un diagnostic du contexte français. Il faut, nous dit-on, comparer les programmes pour choisir le meilleur candidat. Néanmoins, nous devrions pouvoir comparer les diagnostics, comme un patient qui irait voir un second docteur pour avoir un autre avis médical. A quoi rime de supprimer 500 000 fonctionnaires et d'augmenter de 4 points la TVA ? Que vont devenir les commerçants des cités préfectures qui dépendent du fonctionnariat ? Qui propose la fin ou le contrôle des distributions d'argent public sous forme de réductions ou crédits d'impôts, d'allocations, de subventions, de primes et d'aides de toute sorte ? Qui propose l'évaluation de ces politiques publiques qui nous coûtent plusieurs dizaines de milliards d'euros chaque année ?

Voilà, après huit ans la Politique française régresse : son personnel ne fait plus de la politique à partir d'un diagnostic circonstancié et préfère proposer un programme conforme à son idéologie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'avocat du diable - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'avocat du diable
  • : Si j'en crois ce que j'entends ou lis ici et là j'ai l'impression d'être à contre-courant des polémiques ou des canardages médiatiques. Je vais donc me faire l'avocat du diable quand le besoin s'en fera sentir.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens